Chapitre 9

L’autoconsommation

La Chlordécone et l’agriculture

A partir d’un certain seuil de chlordécone dans le sol, la molécule contamine certaines cultures alimentaires sensibles.
Environ 7 000 ha, soit 30% des sols cultivés et 6% du territoire martiniquais ne sont pas adaptés à la production des végétaux les plus sensibles.

La contamination de la terre

Suite à l’utilisation de la chlordécone principalement dans les bananeraies, et malgré son interdiction en 1993, le sol des parcelles sur lesquelles cet insecticide a été utilisé est toujours pollué.

La contamination de l’eau

Lorsqu’il pleut, l’eau touchant le sol ruisselle ou s’infiltre. C’est par ces transferts d’eau que la chlordécone se disperse principalement dans l’environnement, soit sous forme dissoute dans l’eau…soit associée à des particules de sol.

Remonter en haut