0

La chlordécone et l’alimentation

L’autoconsommation

Chez nous, la consommation de produits issus de notre jardin créole, de notre propre pêche ou de nos animaux d’élevage familiaux est courante ! …mais les mesures de prévention à la production, et les contrôles sur les points de vente mis en œuvre pour les professionnels (agriculteurs, éleveurs, pêcheurs) ne s’appliquent pas aux personnes pratiquant l’autoconsommation.

La chlordécone et l’élevage

La principale source de contamination des animaux élevés sur un sol pollué par la chlordécone est avant tout la terre : un bovin, par exemple peut consommer près de 500 g de terre chaque jour.

Les mesures en cours et à venir

Le troisième Plan de lutte contre la pollution par la chlordécone en Martinique et en Guadeloupe s’étend sur une période de 7 ans, soit de 2014 à 2020. Il s’inscrit dans la continuité des deux précédents plans et poursuit les actions engagées sur trois axes…

Remonter en haut