0

La chlordécone, la mer, la pêche et l’aquaculture

La Chlordécone et l’agriculture

A partir d’un certain seuil de chlordécone dans le sol, la molécule contamine certaines cultures alimentaires sensibles.
Environ 7 000 ha, soit 30% des sols cultivés et 6% du territoire martiniquais ne sont pas adaptés à la production des végétaux les plus sensibles.

La chlordécone et l’alimentation

Afin de garantir des denrées alimentaires saines à la population, les professionnels sont soumis à une réglementation européenne, communément appelée “paquet hygiène”. C’est dans ce cadre que la contamination à la chlordécone est traitée.

La chlordécone et l’élevage

La principale source de contamination des animaux élevés sur un sol pollué par la chlordécone est avant tout la terre : un bovin, par exemple peut consommer près de 500 g de terre chaque jour.

Remonter en haut